Une présence nécessaire

" Comment peut-on voir et faire semblant de ne pas voir, comment peut-on entendre les gémissements des opprimés et ne pas souffrir ? ". Comment peut-on rester indifférent aux victimes ? Ils sont nos frères". Ce sont les mots de Don Oreste Benzi, et c'est pourquoi la Communauté du Pape Jean XXIII a été appelée et a choisi de se tenir aux côtés de milliers d'enfants, d'hommes, de femmes et de familles qui ont fui la guerre et la misère et vivent dans le camp de réfugiés de Lesbos en Grèce.Nos volontaires ont choisi d'aller mettre leur vie en jeu, de la partager avec les réfugiés, de leur montrer qu'ils ne sont pas seuls et qu'il est encore possible d'espérer un avenir, malgré les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivent. Il n'y a pas d'électricité dans le camp, les réfugiés vivent dans des tentes en plastique et n'ont pas d'eau courante ou potable, la nourriture qu'ils mangent est parfois périmée.Nos volontaires distribuent des produits de première nécessité et prennent en charge les frais d'accompagnement des malades vers les hôpitaux voisins car, pour ceux qui vivent dans le camp, aucun soin de santé n'est prévu mais, surtout, ils vivent aux côtés des réfugiés sur cette île et écoutent leur douleur qui crie et demande à être racontée.C'est la partie fondamentale de notre présence : la relation de confiance mutuelle qui s'épanouit et nous unit dans un même battement et nous rappelle combien il est grand d'être humain.La Communauté du Pape Jean XXIII a déjà aidé 700 personnes au cours des cinq premiers mois, mais des milliers de personnes vivent dans le camp.Aidez-nous à soutenir les dépenses liées à la présence de nos volontaires à Lesbos : chaque contribution, même minime, nous permet d'être là où le temps s'arrête, dans ce mouchoir de poche de l'Europe, trop petit pour contenir des rêves aussi grands que la liberté. Ne restez pas spectateur. Aidez-nous maintenant. Merci.

Une présence nécessaire

Collecte de fonds par Comunità Papa Giovanni XXIII

" Comment peut-on voir et faire semblant de ne pas voir, comment peut-on entendre les gémissements des opprimés et ne pas souffrir ? ". Comment peut-on rester indifférent aux victimes ? Ils sont nos frères". Ce sont les mots de Don Oreste Benzi, et c'est pourquoi la Communauté du Pape Jean XXIII a été appelée et a choisi de se tenir aux côtés de milliers d'enfants, d'hommes, de femmes et de familles qui ont fui la guerre et la misère et vivent dans le camp de réfugiés de Lesbos en Grèce.

Nos volontaires ont choisi d'aller mettre leur vie en jeu, de la partager avec les réfugiés, de leur montrer qu'ils ne sont pas seuls et qu'il est encore possible d'espérer un avenir, malgré les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivent. Il n'y a pas d'électricité dans le camp, les réfugiés vivent dans des tentes en plastique et n'ont pas d'eau courante ou potable, la nourriture qu'ils mangent est parfois périmée.

Nos volontaires distribuent des produits de première nécessité et prennent en charge les frais d'accompagnement des malades vers les hôpitaux voisins car, pour ceux qui vivent dans le camp, aucun soin de santé n'est prévu mais, surtout, ils vivent aux côtés des réfugiés sur cette île et écoutent leur douleur qui crie et demande à être racontée.C'est la partie fondamentale de notre présence : la relation de confiance mutuelle qui s'épanouit et nous unit dans un même battement et nous rappelle combien il est grand d'être humain.

La Communauté du Pape Jean XXIII a déjà aidé 700 personnes au cours des cinq premiers mois, mais des milliers de personnes vivent dans le camp.

Aidez-nous à soutenir les dépenses liées à la présence de nos volontaires à Lesbos : chaque contribution, même minime, nous permet d'être là où le temps s'arrête, dans ce mouchoir de poche de l'Europe, trop petit pour contenir des rêves aussi grands que la liberté. Ne restez pas spectateur. Aidez-nous maintenant. Merci.



10 270 €

74%
13 800 €
15 Dons
La collecte de fonds soutient: J'ai un frère qui m'attend à Lesbos.

Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont fui la guerre et la misère arrivent au camp de réfugiés de Lesbos, en Grèce, avec l'espoir d'un nouveau départ, mais ils n'y découvrent que plus de souffrance. La Communauté du Pape Jean XXIII a choisi d'être à Lesbos pour partager le drame de cette humanité, pour donner une voix à ces personnes non entendues. La présence des volontaires de la Communauté et de l'Operazione Colomba (le corps de paix non violent de la Communauté) et l'accueil dans la maison familiale d'Athènes sont indispensables : aidez-nous à être présents aux côtés des hommes, des femmes et des enfants qui souffrent dans un silence désespéré. Ils ont besoin de nous maintenant.

APG23

Dai Ci Stai ? Il s'agit de la plateforme créée pour créer des collectes de fonds en ligne en faveur de la Comunità Papa Giovanni XXIII, qui, depuis plus d'un an, s'efforce d'améliorer la qualité de vie de ses membres. 50 ans aux côtés des personnes dans le besoin.

Avez-vous besoin d'aide ?

Écrivez à sostenitori@apg23.org ou appelez le 0543.404693du lundi au vendredi (heures de bureau).

Suivez-nous sur