Que ce qui est dû en justice ne soit pas donné en charité.

Je m'appelle Marta, j'ai 23 ans et j'ai décidé de passer 3 mois de ma vie sur l'île de Lesvos où se trouvent 2 000 réfugiés originaires d'Afghanistan, de Syrie, d'Iran, d'Irak et de Somalie, qui vivent actuellement dans le camp de Mavrovouni, plus connu sous le nom de Moria 2.Nous, les volontaires, nous engageons à écouter leurs histoires dans un échange mutuel et à apportersoutien et assistance à de nombreuses familles qui sont parties au-delà des frontières de leur pays dans l'espoir d'être accueillies et reconnues en tant que personnes.J'ai vuleurs yeux blessés appeler à l'aide, j'ai vu tant de colère et de frustration mais aussi tant de désir de rédemption de la part d'une Europe indifférente qui brûle leurs rêves et piétine leurs droits, comme la liberté et la dignité.La véritable mission pour nous, volontaires, est de choisir d'"être là" pour ces personnes, de tendre la main à ceux qui ne demandent rien d'autre que d'exister et d'être reconnus comme des enfants de la même terre.Je crois fermement que chacun d'entre nous, à sa manière, peut faire quelque chose de grand pour donner une voix à ceux qui n'en ont pas. J'ai besoin, nous avons besoin de votre contribution maintenant. MERCI.

Que ce qui est dû en justice ne soit pas donné en charité.

Collecte de fonds par Marta Milano

Je m'appelle Marta, j'ai 23 ans et j'ai décidé de passer 3 mois de ma vie sur l'île de Lesvos où se trouvent 2 000 réfugiés originaires d'Afghanistan, de Syrie, d'Iran, d'Irak et de Somalie, qui vivent actuellement dans le camp de Mavrovouni, plus connu sous le nom de Moria 2.


Nous, les volontaires, nous engageons à écouter leurs histoires dans un échange mutuel et à apportersoutien et assistance à de nombreuses familles qui sont parties au-delà des frontières de leur pays dans l'espoir d'être accueillies et reconnues en tant que personnes.


J'ai vuleurs yeux blessés appeler à l'aide, j'ai vu tant de colère et de frustration mais aussi tant de désir de rédemption de la part d'une Europe indifférente qui brûle leurs rêves et piétine leurs droits, comme la liberté et la dignité.


La véritable mission pour nous, volontaires, est de choisir d'"être là" pour ces personnes, de tendre la main à ceux qui ne demandent rien d'autre que d'exister et d'être reconnus comme des enfants de la même terre.


Je crois fermement que chacun d'entre nous, à sa manière, peut faire quelque chose de grand pour donner une voix à ceux qui n'en ont pas. J'ai besoin, nous avons besoin de votre contribution maintenant. MERCI.


395 €

79%
500 €
16 Dons
La collecte de fonds soutient: J'ai un frère qui m'attend à Lesbos.

Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont fui la guerre et la misère arrivent au camp de réfugiés de Lesbos, en Grèce, avec l'espoir d'un nouveau départ, mais ils n'y découvrent que plus de souffrance. La Communauté du Pape Jean XXIII a choisi d'être à Lesbos pour partager le drame de cette humanité, pour donner une voix à ces personnes non entendues. La présence des volontaires de la Communauté et de l'Operazione Colomba (le corps de paix non violent de la Communauté) et l'accueil dans la maison familiale d'Athènes sont indispensables : aidez-nous à être présents aux côtés des hommes, des femmes et des enfants qui souffrent dans un silence désespéré. Ils ont besoin de nous maintenant.

APG23

Dai Ci Stai ? Il s'agit de la plateforme créée pour créer des collectes de fonds en ligne en faveur de la Comunità Papa Giovanni XXIII, qui, depuis plus d'un an, s'efforce d'améliorer la qualité de vie de ses membres. 50 ans aux côtés des personnes dans le besoin.

Avez-vous besoin d'aide ?

Écrivez à sostenitori@apg23.org ou appelez le 0543.404693du lundi au vendredi (heures de bureau).

Suivez-nous sur