J'ai appris à rêver

Cela fait maintenant presque dix ans que l'opération Colombe est entrée dans ma vie.Depuis, j'ai rencontré en Albanie la douleur silencieuse de Lule, dont le fils a été enlevé par une main violente.J'ai rencontré les yeux ternes de Muna à l'extérieur d'un camp de demandeurs d'asile en Grèce.J'ai rencontré les larmes de Mariam dans une tente d'un camp de réfugiés syriens au Liban.Je me demande aujourd'hui ce que j'ai appris et ce que toute cette douleur peut m'apporter.J'ai appris la joie de l'attente quand, il y a quelques mois, Lule a ri et m'a dit qu'elle était "en paix".J'ai appris l'émotion de la liberté lorsque Muna nous a accueillis dans la maison et qu'en enlevant son voile, elle nous a dit : "Avec vous, je me sens en sécurité".J'ai appris la tendresse de la rencontre quand, malgré l'absence de langue commune, l'étreinte entre Mariam et moi s'est faite sans mots.Au cours de ces dix années d'opération Colombe, j'ai appris à rêver.J'ai appris à rêver d'un avenir de paix avec Lule.J'ai appris à rêver du droit à la protection internationale pour Muna.J'ai appris à rêver du droit de Mariam à rentrer chez elle."Il y a que maintenant que j'ai appris à rêver, je ne m'arrêterai pas" (Negrita/Fiorella Mannoia).Et vous, m'aiderez-vous à ne pas cesser de rêver ?Pour continuer, j'ai aussi besoin de vous.Je vous remercie !

J'ai appris à rêver

Collecte de fonds par Nadia Cadrobbi

Cela fait maintenant presque dix ans que l'opération Colombe est entrée dans ma vie.

Depuis, j'ai rencontré en Albanie la douleur silencieuse de Lule, dont le fils a été enlevé par une main violente.

J'ai rencontré les yeux ternes de Muna à l'extérieur d'un camp de demandeurs d'asile en Grèce.

J'ai rencontré les larmes de Mariam dans une tente d'un camp de réfugiés syriens au Liban.

Je me demande aujourd'hui ce que j'ai appris et ce que toute cette douleur peut m'apporter.

J'ai appris la joie de l'attente quand, il y a quelques mois, Lule a ri et m'a dit qu'elle était "en paix".

J'ai appris l'émotion de la liberté lorsque Muna nous a accueillis dans la maison et qu'en enlevant son voile, elle nous a dit : "Avec vous, je me sens en sécurité".

J'ai appris la tendresse de la rencontre quand, malgré l'absence de langue commune, l'étreinte entre Mariam et moi s'est faite sans mots.

Au cours de ces dix années d'opération Colombe, j'ai appris à rêver.

J'ai appris à rêver d'un avenir de paix avec Lule.

J'ai appris à rêver du droit à la protection internationale pour Muna.

J'ai appris à rêver du droit de Mariam à rentrer chez elle.

"Il y a que maintenant que j'ai appris à rêver, je ne m'arrêterai pas" (Negrita/Fiorella Mannoia).

Et vous, m'aiderez-vous à ne pas cesser de rêver ?

Pour continuer, j'ai aussi besoin de vous.

Je vous remercie !

630 €

-190 Journées
32%
2 000 €
12 Dons
La collecte de fonds soutient le projet: Opération Colombe
Objectif total du projet: 15.000 €

Les volontaires de l'Operazione Colomba travaillent aux côtés des victimes dans les zones de conflit, vivant avec elles 24 heures sur 24, 365 jours par an, partageant les risques et les difficultés mais aussi les espoirs et les solutions possibles. Par leur présence internationale et leurs actions non violentes, ils protègent la vie de civils sans défense et construisent concrètement la Paix là où règnent la haine et la violence. La paix dans le monde est un bien commun : nous avons besoin de l'aide de tous pour la construire.

DONNEZ

DONNEZ

APG23

Dai Ci Stai ? Il s'agit de la plateforme créée pour créer des collectes de fonds en ligne en faveur de la Comunità Papa Giovanni XXIII, qui, depuis plus d'un an, s'efforce d'améliorer la qualité de vie de ses membres. 50 ans aux côtés des personnes dans le besoin.

Avez-vous besoin d'aide ?

Comment ça marche?
Écrivez à sostenitori@apg23.org ou appelez le 0543.404693du lundi au vendredi (heures de bureau).

Suivez-nous sur