Redémarrer loin de la guerre

Zeyd et sa femme Aidha, qui ont fui la guerre en Syrie, ont vécu pendant huit longues années dans le camp de réfugiés de Tel Abbas au Liban, avec leurs quatre enfants. Aujourd'hui, grâce aux couloirs humanitaires mis en place par la Comunità Papa Giovanni XXIII et d'autres organisations, ils sont arrivés à Santa Venerina, une petite ville sicilienne qui les accompagnera dans leur parcours d'intégration. Aidez-les à commencer une nouvelle vie avec dignité et confiance en l'avenir !

Redémarrer loin de la guerre

Zeyd et sa femme Aidha, qui ont fui la guerre en Syrie, ont vécu pendant huit longues années dans le camp de réfugiés de Tel Abbas au Liban, avec leurs quatre enfants. Aujourd'hui, grâce aux couloirs humanitaires mis en place par la Comunità Papa Giovanni XXIII et d'autres organisations, ils sont arrivés à Santa Venerina, une petite ville sicilienne qui les accompagnera dans leur parcours d'intégration. Aidez-les à commencer une nouvelle vie avec dignité et confiance en l'avenir !

Zeyd et sa femme Aidha* sont arrivés dans le camp de réfugiés de Tel Abbas, dans le nord du Liban, en 2013. Leur lune de miel était une fuite de la guerre, obligés de quitter leur terre, la Syrie, comme s'ils avaient fait quelque chose pour être punis par l'exil. Les rêves de deux jeunes mariés ont été déchirés. Pourtant, ils ont résisté, et dans l'extrême précarité d'un camp de réfugiés, ils sont devenus mères et pères de quatre enfants. L'aînée, Naima, a 6 ans. Elle est vive, curieuse et aimerait aller à l'école. Elle est née et a grandi dans le camp de réfugiés sans jamais avoir connu les petits plaisirs d'une vie normale : faire ses devoirs avec une amie, ouvrir un sachet de bonbons. Naima ne connaît le monde qu'à travers ce que lui disent les "grands", quand ils parlent d'une vie qui semble être un rêve lointain.

Aujourd'hui, ce rêve est devenu réalité et, après huit années passées dans une attente qui semblait interminable, Zeyd et Aidha peuvent reprendre leur vie en main et planter les racines de leur famille dans un endroit sûr, prêt à les accueillir.
Grâce aux couloirs humanitaires, mis en place à l'initiative de la Comunità Papa Giovanni XXIII et d'autres organisations, ils ont traversé la Méditerranée en toute légalité et sécurité et sont arrivés ici, à Santa Venerina.
Avec la Communauté, tous les habitants de cette petite ville sicilienne - y compris les communautés paroissiales de Santa Venerina, la municipalité, le diocèse d'Acireale, Caritas et Azione Cattolica - ont uni leursforces pour aider cette famille et l'accompagner dans son parcours d'intégration, en la soutenant pendant les deux années du projet d'accueil pour s'intégrer dans le territoire local, dans les écoles et dans le monde du travail. Naim va enfin avoir un vrai foyer !

Nous avons besoin de 6 000 euros pour couvrir les coûts des six premiers mois d'accueil, mais il n'y a pas de fonds publics pour les soutenir.
C'est pourquoi nous voulons mettre en place dès aujourd'hui un réseau de solidarité pour soutenir la famille jusqu'à ce qu'elle devienne indépendante, et nous avons également besoin de votre aide.
Faites un don maintenant et organisez votre propre collecte de fonds pour inciter vos amis et votre famille à faire un don. Ne laisse pas Naim et sa famille seuls. Aidez-les à commencer une nouvelle vie avec dignité et confiance en l'avenir. Faites-le maintenant !

* Par respect pour leur vie privée, nous avons utilisé des noms fictifs ayant une signification de bon augure.

7 508 €

100%
6 000 €
68 Dons
4 Collecte de fonds
Partager
Zeyd et sa femme Aidha* sont arrivés dans le camp de réfugiés de Tel Abbas, dans le nord du Liban, en 2013. Leur lune de miel était une fuite de la guerre, obligés de quitter leur terre, la Syrie, comme s'ils avaient fait quelque chose pour être punis par l'exil. Les rêves de deux jeunes mariés ont été déchirés. Pourtant, ils ont résisté, et dans l'extrême précarité d'un camp de réfugiés, ils sont devenus mères et pères de quatre enfants. L'aînée, Naima, a 6 ans. Elle est vive, curieuse et aimerait aller à l'école. Elle est née et a grandi dans le camp de réfugiés sans jamais avoir connu les petits plaisirs d'une vie normale : faire ses devoirs avec une amie, ouvrir un sachet de bonbons. Naima ne connaît le monde qu'à travers ce que lui disent les "grands", quand ils parlent d'une vie qui semble être un rêve lointain.

Aujourd'hui, ce rêve est devenu réalité et, après huit années passées dans une attente qui semblait interminable, Zeyd et Aidha peuvent reprendre leur vie en main et planter les racines de leur famille dans un endroit sûr, prêt à les accueillir.
Grâce aux couloirs humanitaires, mis en place à l'initiative de la Comunità Papa Giovanni XXIII et d'autres organisations, ils ont traversé la Méditerranée en toute légalité et sécurité et sont arrivés ici, à Santa Venerina.
Avec la Communauté, tous les habitants de cette petite ville sicilienne - y compris les communautés paroissiales de Santa Venerina, la municipalité, le diocèse d'Acireale, Caritas et Azione Cattolica - ont uni leursforces pour aider cette famille et l'accompagner dans son parcours d'intégration, en la soutenant pendant les deux années du projet d'accueil pour s'intégrer dans le territoire local, dans les écoles et dans le monde du travail. Naim va enfin avoir un vrai foyer !

Nous avons besoin de 6 000 euros pour couvrir les coûts des six premiers mois d'accueil, mais il n'y a pas de fonds publics pour les soutenir.
C'est pourquoi nous voulons mettre en place dès aujourd'hui un réseau de solidarité pour soutenir la famille jusqu'à ce qu'elle devienne indépendante, et nous avons également besoin de votre aide.
Faites un don maintenant et organisez votre propre collecte de fonds pour inciter vos amis et votre famille à faire un don. Ne laisse pas Naim et sa famille seuls. Aidez-les à commencer une nouvelle vie avec dignité et confiance en l'avenir. Faites-le maintenant !

* Par respect pour leur vie privée, nous avons utilisé des noms fictifs ayant une signification de bon augure.

Partager

Collecteurs de fonds soutenant le projet

Nouvelles des collecteurs de fonds

APG23

Dai Ci Stai ? Il s'agit de la plateforme créée pour créer des collectes de fonds en ligne en faveur de la Comunità Papa Giovanni XXIII, qui, depuis plus d'un an, s'efforce d'améliorer la qualité de vie de ses membres. 50 ans aux côtés des personnes dans le besoin.

Avez-vous besoin d'aide ?

Cliquez ici et lisez les instructions pour créer votre collecte de fonds.
Vous pouvez également écrire à sostenitori@apg23.org ou appeler le 0543.404693 du lundi au vendredi (heures de bureau).

Suivez-nous sur